AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM OUVERT
n'hésitez pas à incarner un membre des familles jouables !

Partagez | 
 

 (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   Sam 8 Déc - 0:10



Melina-Joy Hasting
« Si on ne se préoccupe pas des gens qu'on aime,
qui le fera à notre place ? » (Eh Fredwell.)

vingt-trois ans. - district 7. - anti-capitole.
(c) gif; tumblr via milliongifs

Que penses-tu de l'annonce des Hunger Games et de l'arrivée de la première édition ➸ L'annonce des Hunger Games a tout simplement horripiler Melina. Mais ça ne la point étonnée. A vrai dire, elle ne s'attendait pas à mieux de la part de la présidente. Quand à la question de savoir si elle a hâte ou non que la première édition commence. La réponse est tout naturellement: NON. Comment peut on prendre un quelconque plaisir à voir des enfants d'autant plus, en plus s'entretuer? Elle ne comprends pas et à vrai dire, elle ne veut pas comprendre. Pour elle, le monde tourne à l'envers, totalement et elle ne supporte pas l'idée d'être obligée de regarder ces enfants de tous les districts s'entretuer. Elle ne supporte pas d'être obligée de faire quelque chose qu'elle ne veut pas faire mais à vrai dire, a-t-elle le choix? Pas vraiment. Cette société qu'elle juge corrompue ne lui laisse pas le choix. Elle ne peut plus être sincère, elle cache ce qu'elle pense au plus profond d'elle, même à ses plus proches amis. La priorité pour elle est de survivre. Elle sait que le gouvernement n'hésiterai pas à la tuer si il savait vraiment ce qu'elle pense, ils l'ont de tout façon déjà fait avec d'autres personnes et ils ont même le culot de s'en vanter. Rien qu'en pensant à cela, Melina a les poils qui se hérissent.
Avez-vous participé, de près ou de loin aux Jours Sombres et à des mouvements de révoltes ou au contraire, à la défense du Capitole ➸ Melina déteste les inégalités. C'est don tout naturellement qu'avec l'aide de son petit frère, elle s'est engagée dans la Révolte. Dans le district sept, elle s'est chargée des soins et de approvisionnement de vivres dans les familles. Cette période a été un vrai cauchemar: elle ne mangeais plus, ne dormais presque plus, trop choquée par les blessures des personnes qui lui revenaient et par la mort de nombre d'entre elles, chez elle. Aujourd'hui encore, elle en fait des cauchemars et suite à tous ses événements une haine incomparable contre le gouvernement et le Capitole s'est allumée en elle. Cependant, elle n'en montre rien, elle cherche à se protéger elle mais surtout son frère. A vrai dire, si elle meurt, elle s'en fiche mais elle ne supporterais pas que son frère perde la vie par sa faute. Elle est donc obligée d'être hypocrite, même avec les gens qu'elle apprécie après tout, ils pourraient bien être les premiers à la vendre en cas de conflit. Elle ne fait entièrement confiance à personne.
Vivez-vous dans la pauvreté ou, au contraire, noyé dans la richesse ➸ Melina n'a pas à se plaindre. On ne peut pas dire qu'elle vive dans le luxe, au contraire mais quand elle regarde autour d'elle, les autres habitants de son district, elle se dit très chanceuse. Elle a tout le nécessaire pour survivre, de quoi manger, de quoi ne pas mourir de froid surtout que dans son district, on ne puisse pas dire que les conditions climatiques soient très clémentes. Elle a appris à ne pas gaspiller, à se satisfaire de ce qu'elle a tout comme son frère. Résultat, ils donnent souvent ce qu'il leur reste aux plus pauvres du district. De voir des gens mourir de faim, des bébés et des enfants maigres et malades lui donne mal au cœur. Elle est consciente que dans cette société, c'est chacun pour soi mais, elle ne peut pas s'y résoudre. Elle a toujours détester les inégalités et elle serait tout à fait du genre à privilégier les autres au détriment d'elle-même.
Quelle profession exercez-vous ? Est-ce que vous arrivez à vous accommoder de celle-ci ou non ➸ Melina travaille dans une entreprise de fabrication de meubles et autres objets en bois destinés au Capitole. Le moins qu'elle puisse dire c'est que ce métier ne lui convient pas du tout. Chaque jour, elle a hâte que sa journée se termine. Cependant, elle travaille quand même sérieusement de toute façon elle n'a pas le choix. Elle ne tient pas à se faire virer, après tout elle a besoin de cet argent pour vivre,elle mais aussi pour faire vivre son père et son frère. Un grand regret restera sans doute à jamais dans son cœur. En effet, elle qui rêvait de travailler dans la médecine ne le fera sûrement jamais. Cette idée l'attriste beaucoup mais elle n'a pas le choix. le district sept n'est pas vraiment un district de médecine et jamais il ne lui viendrait à l'idée de rejoindre un autre district de toute façon, elle n'en a pas la possibilité et puis, elle ne supporterai pas de quitter sa famille.
Comment percevez-vous le Capitole et la Présidente Héméra ➸ En un mot, le ressenti de Melina face au gouvernement se résumerait par: inhumain et incompétent. Selon elle, au jeu de qui fera le plus de mal, la présidente obtiendrait sûrement le premier prix. Melina comprend très bien pourquoi les districts se sont rebellés. Cependant, elle ne comprends pas comment la Président Héméra peut être aussi horrible. A vrai dire, plus jeune, elle avait en tête que toutes les personnes étaient bonnes et gentilles, bref que c'était le monde des bisounours. Enfin, peut être pas à ce point là mais elle ne pensait pas que quelqu'un puisse être aussi mauvais. Les jours sombres ont radicalement changé sa façon de penser. Elle ne fait plus confiance à personne de peur de découvrir en quelqu'un à qui elle fait confiance une sorte de Héméra. Quand au Capitole, à vrai dire, Melina ne le déteste pas. Ce qu'elle déteste c'est le gouvernement. Les habitants du Capitole ne lui ont fait aucun mal. Et puis, s'ils habitent là bas c'est sûrement parce qu'il y sont nés. Elle aussi aurait pu être une de ces habitants alors elle ne voit pas pourquoi elle les détesterai. Certes, leur style lui paraît un peu exubérant mais si c'est leurs goûts, soit. Après tout, les goûts ne sont pas quelque chose de discutable.
Comment se passe votre vie quotidienne dans votre district ➸ La vie dans le district sept n'est pas facile, Melina en est consciente. Elle en prend conscience tous les jours quand elle croise des enfants plus maigres qu'on ne puisse l'imaginer, des gens malades n'ayant même pas les moyens de se soigner ni de manger. Tout cela, elle le vit chaque jour mais elle, n'est pas dans cette situation et quelques fois, elle se sent même honteuse par rapport à la majorité des autres gens du district. Certes, elle les aide en leur donnant ce qu'il lui reste quand superflu il y a mais elle se sent honteuse d'avoir plus qu'eux, c'est un peu comme si manger à sa faim était devenu quelque chose d'anormal dans le district sept. Melina ne supporte pas ces inégalités. Mais pourtant, elle est bien obligée de constater qu'elle se bat avant tout pour elle, pour elle et pour sa famille. Au district sept, il y a des morts souvent, elle le sait quelque fois elle se dit qu'elle aurait pu les aider mais tout le monde se dit ça et personne ne peut rien y faire. Melina s'est forgée une carapace face à tout cela. Sa priorité es de travailler pour faire survivre sa famille avant tout, tout en aidant un peu les habitants défavorisés du district dans la mesure du possible.
Pour terminer, avez-vous un secret sur vous à nous révéler ? Disposez-vous d'une aptitude secrète qui vous aide dans votre quotidien ? ➸ Pour ce qui est du maniement des armes , Melina ne dispose aucune aptitude. Elle n'a jamais eu l'occasion d'être face à une situation lui nécessitant de savoir manie une arme et elle espère ne jamais avoir à faire à une de ses situations un jour. Et puis de toute façon, elle préfère mourir plutôt que de tuer quelqu'un d'une quelconque façon. Enfin, ça, c'est ce qu'elle pense parce que à vrai dire personne ne sait vraiment comment il peut véritablement se comporter face à un danger. Pour ce qui est du physique, l'atout premier de Melina serait sans doute sa grande résistance à la faim. Certes, elle n'est pas bien grosse mais cela ne l'empêche pas de pouvoir tenir plusieurs jours sans manger, ce qui lui est déjà arrivé, notamment lors des jours Sombres. Elle n'a pas besoin de beaucoup pour être rassasiée. Elle mange très peu même si elle pourrait se permettre de manger un peu plus. Ça lui suffit alors pourquoi manger en superflu alors que des personnes à côté d'elle n'ont même pas de quoi vivre? Enfin au niveau de sa petite autre compétence, Melina s'y connaît un peu en médecine primaire. Quand sa mère était malade et qu'elle est morte alors qu'elle avait onze ans, elle a appris un peu à soulager la douleur à l'aide d'une voisine. De plus, lors des jours sombres, elle a accueilli les blessés et a du apprendre à soigner les plaies. Ce n'était certes pas du grand art de chirurgien mais elle a aidé beaucoup de gens ainsi après tout, rien ne sert d'avoir des compétences de grands chirurgiens si on ne s'en sert jamais. Elle avait des compétences minimes mais elle s'est est servit bien qu'elle fut sceptique à l'idée du résultat mais ça a été tout de même utile
solitaire + hypocrite parce qu'elle n'a pas d'autre choix + rancunière + très têtue + affectueuse + ne s'attache à personne mais les gens s'attachent à elle + trop perfectionniste + généreuse + a un grand cœur + se met très facilement en colère + a tendance à être facilement stressée et angoissée + déteste sentir qu'on lui cache quelque chose + déteste les surprises + accueillante + spontanée + impatiente + ne fait jamais les choses à moitié + trop curieuse + tenace + susceptible + ne montre jamais ce qu'elle ressent, garde tout à l'intérieur d'elle-même + minutieuse dans ce qu'elle fait + loyale + peut être une vraie peste quand une situation lui paraît injuste même si en ce moment, elle lutte pour se taire de peur de s'attirer les foudres de la Présidente.

aime la confiture même si elle n'a que rarement l'occasion d'en consommer + aime se lâcher les cheveux mais ne le fait que dans un cadre privé, un peu obligée d'opter pour le chignon en public + adore la salade + a une peur bleue des serpents + voue une haine profonde contre la Présidente mais n'en montre rien + serait prête à n'importe quoi pour ce qui lui sont proches + aime danser mais ça personne, ni même sa famille ne le sait + porte à peu près tout le temps les même vêtements, hérités de sa mère décédée: une robe toute simple,un pantalon et un pull pour le travail et une veste pour ne pas avoir froid + aime les nuages et les étoiles + croit au destin + ne croit pas à l'amour, ne veut pas tomber amoureuse, ne veut pas s'attacher aux gens de peur de souffrir + à part pour aider les plus défavorisés,ne va pas naturellement vers les autres quand eux ne viennent pas vers elle + déteste regarder la télévision + ne supporte pas le fait de ne pas pouvoir circuler de district en district + rêverai d'avoir un animal + ne sait pas lire, à son grand regret + déteste la viande rouge et le poisson + adore les pommes de terres et les fruits + n'est pas très féminine mais possède une grâce naturelle + est très habile.

who are you, behind your screen?
Bonjour ou bonsoir Alors moi c'est (R)-Marie plus connue sous le pseudo de Little smile dans le monde des RPG. J'ai seize ans, bientôt dix-sept et j'habite quelque part en France *bam*. J'ai lu la trilogie Hunger Games of course et j'ai qu'une seule chose à dire: cey la vie! J'étais sur Panem en tant que Belytheen Keller, je sais pas si vous vous rappelez de moi... I love you et je suis genre méga trop contente de revoir tout le monde Je ne jouerai cependant pas quelqu'un en âge d'être tribut cette fois mais un membre de la famille Hastings car à vrai dire, la description de la famille m'inspirait énormément. Comme avatar j'ai choisi la SEKSY Imogen Poots et Melina-Joy fait partie du groupe "les habitants des districts". Voilà. Il me semble n'avoir rien oublié. En tous les cas hâte de reRP sur un forum HG, ça faisait longtemps... ass




Dernière édition par Melina-Joy Hasting le Lun 10 Déc - 15:36, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   Sam 8 Déc - 0:11



all stories are not good to be told.

Ce soir là, tu l'avais retrouvée allongée, inconsciente sur le sol de la cuisine. Ton papa et ton petit frère étaient sortis chercher du bois, toi tu venais d'aller emmener un peu de lait chez les voisins. En la voyant tu fus vraiment effrayée. Tu n'avais que onze ans, tu ne savais pas quoi faire. Des larmes roulèrent sur tes joues, tu avais peur qu'elle meure. Chassant les larmes de tes yeux, tu pris ton courage à deux mains, tu n'étais plus une petite fille. Tu étais grande enfin, tu voulais être grande mais tu n'étais pas tout à fait sûre d'être prête. Tu retournais ta maman afin qu'elle soit sur le dos et tu lui passas sous la tête, ta veste enroulée en boule. Tu fus rassurée quand tu ressentis sur toi son souffle. Elle respirait, certes doucement mais elle respirait, c'était le plus important. Tu passais une main sur son front, il était brûlant. Immédiatement la panique revint. Tu ne t'y connaissais pas en médecine, tu ne voulais pas qu'il arrive quelque chose par ta faute. Tu fis donc la chose la plus logique qui te passait par la tête: tu pris un linge, le mouilla d'eau froide et le mis sur le front de ta mère en espérant que ton père rentre bientôt. Ton vœu fut exaucé car bientôt tu entendis la porte du logement familial s'ouvrir. Tu courus à la rencontre de ton père, en criant, agitée: "Papa! Papa! Dépêche toi maman va pas bien." Ton père posa tout ce qu'il portait, en vrac, sur le sol avant de courir, à ta suite en direction de la cuisine. En voyant son épouse inanimée, il fut d'un extrême calme. Tu te rappelles encore de ce moment, comme si c'était hier. Il s'approcha, pris son poignet et tout en embrassant sa main de demanda: "Va chez la voisine, je crois qu'elle s'y connaît un peu en médecine. Je suis sûr qu'elle viendra nous aider." Tu sortis de la maison en courant. Tu courus jusqu'à chez la voisine en question à en perdre le souffle. Tes poumons te brûlaient mais tu ne voulais pas t'arrêter, tu avais peur qu'il arrive quelque chose juste parce que tu ne t'étais pas dépêchée. Arrivée à destination, tu racontas tout à cette gentille voisine qui accepta de e suivre à condition que tu reprennes ton souffle, elle était inquiète pour toi. Une fois revenue chez toi, ton père te demanda d'aller dans ta chambre. Ta maman n'était plus dans la cuisine, tu en déduisis que ton père l'avait emmenée dans leur chambre. Dans ta chambre, tu retrouvas ton petit frère. Tu l'aimais tellement. Il avait cinq ans de moins que toi mais vous aviez toujours été très proches l'un de l'autre. Vous vous entendiez superbement bien et étiez tout le temps ensemble .. Cette nuit, tu en dormis pas, bien trop inquiète pour ta maman. Elle ne s'était pas réveillée et tu savais que c'était plutôt très inquiétant. Ton frère, dans le lit à côté dormais. Tu le regardais puis des larmes coulèrent sur tes joues sans raison apparente, c'était sûrement la pression de toute la journée qui retombait. Aujourd'hui, tu avais été bien plus adulte qu'enfant et pourtant, tu n'avais que onze ans. Des pensées négatives te passèrent par la tête. Que se passerait-il si ta mère partait? Tu t'inquiétais plus pour ton père et pour ton frère que pour toi même à vrai dire. Toi, tu savais que tu serais forte, au moins pour le reste de ta famille mais ton frère, lui était si jeune, il n'avait que six ans après tout, tu ne savais pas comment il prendrait cette épreuve... Tes sanglots doublèrent et tu dus faire un peu trop de bruit car tu entendis, à côté ton frère se retourner dans son lit, poser ses yeux clairs sur toi et te demander de sa voix cristalline: "Pourquoi tu pleures?" Tu te levas, puis t'assis doucement sur son lit, à ses côtés et tout en caressant ses cheveux tu lui dis: "Ce n'est rien, ne t'inquiètes pas, ça va aller.. Rendors toi..." Tu attendis qu'il s'endorme puis tu regagnas ton lit, tu t'allongeas en prenant garde de faire le moins de bruit possible puis tu essayas de t'endormir, en vain. Tu ne dormis pas, des idées se bousculant dans ta tête et bientôt, sans vraiment que tu ne t'en rendes compte, le Soleil montra ses premiers rayons. Le lendemain fut une journée bien remplie. Tu restas seule, au chevet de ta mère et avec l'aide de la voisine, tu fis tes premiers pas en médecine. Elle t'appris quelques gestes, tout simples et ce fut ainsi pendant quatre jours. Quatre jours, tu ne dormis pas, quatre jours tu appris quelques petites notions de médecine pendant que ta maman, elle ne se réveillait pas de son sommeil. Tu la regardais souvent, elle avait l'air sereine et un jour que tu étais seule à ses côtés, une idée te traversa l'esprit avec une puissance fulgurante: "elle ne se réveillerait pas." Ainsi quand le jour d'après ton papa annonça qu'elle était morte, tu ne pleuras pas, tu t'y étais préparée intérieurement, c'était une évidence pour toi. Ton frère en revanche, pleura toutes les larmes de son corps et jouant ton rôle de grande sœur, tu fus là, à ses côtés pour le consoler et le rassurer. Mais tu le savais, rien ne serait vraiment plus comme avant.

Le temps avait passé depuis la mort de ta maman. La vie avait continuée, presque normalement avec au fond de toi un gros manque. Tu étais très proche de ta mère, non pas que tu n'aimais pas ton père, loin de là mais il était beaucoup moins présent et c'était tout à fait compréhensible vu que ta maman, elle ne travaillait pas...Les journées se suivaient donc dans ta vie, toutes ou presque semblables et bientôt vint pour toi le temps de travailler. Tu avais dix-huit ans et ne trouvas du travail que dans une entreprise de fabrication de meubles en bois à destination du Capitole. Ta première journée de travail fut comme tu l'avais imaginée: assez ennuyante. Et surtout longue, d'une longueur hallucinante pour toi. Cependant, tu fis ton travail très sérieusement. Après tout, tu n'avais pas le choix, ta famille avait besoin de cet argent. Tu n'attendais cependant pas, mais alors pas du tout à l'épreuve qui allait bientôt te frapper de plein fouet. C'était à peine quelques mois plus tard. Tu étais tranquillement en train de travailler quand on vint t'annoncer que ton papa avait eu un accident au travail, un accident plutôt grave. Ce n'est que quelques heures plus tard que tu découvris l'ampleur des dégâts. Tu étais très angoissée à l'idée de revivre la même épreuve qu'avec ta maman. Tellement angoissée que rien que le fait de voir ton papa conscient te réjouis mais tu remarquas bientôt qu'il était en salle état. Il avait eu un accident en coupant du bois et suite à ce jour, il ne marcha plus. Une nouvelle épreuve pour toi. Une épreuve mais surtout une prise de conscience énorme, la prise de conscience que maintenant tu étais la seule à subvenir aux besoins du foyer. C'était comme si un poids s'abattait sur tes épaules et il était hors de question pour toi de décevoir. Vous aviez toujours eu des conditions de vie favorables par rapport à celles des autres habitants du district sept et tu ne voulais pas que le fait que tu sois maintenant la seule entrée d'argent du foyer change quelque chose. Tu ne voulais pas que ton père et ton frère s'inquiètent pour quoi que ce soit. Tu voulais simplement qu'ils soient heureux...

Les jours sombres? Un souvenir horrible mais ineffaçable de ta mémoire. Tu t'en rappelles tout le temps, tu en cauchemardes tous les soirs. Tu as vu tellement d'horreurs, tellement d'injustices. Cela t'a radicalement changée. Tu es maintenant très méfiante, envers tout le monde et surtout, surtout, c'est comme tu avais pris dix ans mentalement. Tu étais déjà plus grande que ton âge dans ta tête avant les jours sombres mais après, c'était comme si tu avais pris dix ans de maturité. Tu te rappelles encore de ses visages qui ont défilé par chez toi. Ces visages meurtris, ces visages blessés, ces visages tordus par la peur et la douleur. Rien que d'y penser te donne mal au cœur c'est comme si le glaive enfoncé dans ton cœur durant ces jours sombres remuait dans la plaie. Mais pourtant, tu sais qu'au fond, c'était la seule chose à faire. La seule chose pour peut être mettre fin à se gouvernement injuste, ce gouvernement inhumain. Tu sais aujourd'hui les conséquences dramatiques que cette rébellion a emmenée mais tu ne pouvais le savoir au début des jours sombres. Au contraire, tu pensais que si tous les districts étaient réunis contre le gouvernement, cela le ferait tomber. Tu avais tort. Tu n'imaginais surtout pas que la présidente soit aussi cruelle. Dans ton district cependant, tu fis tout ton possible, avec l'aide de ton frère pour porter secours aux blessées mais aussi pour donner de la nourriture aux personnes du district sept en nécessité. Aujourd'hui, tu sais que tout cela aurait pu emmener des conséquences tragiques pour ta famille si vous ne vous étiez pas un peu terrer et montré le moins possible lorsque le gouvernement avait repris la main mais si c'était à refaire, tu sais que tu referais exactement la même chose. Tu es très admirative de la famille Mills, eux qui se sont rebellés avec force, tu ne penses pas que tu aurais eu le courage de faire tout ce qu'ils ont fait, tu aurais surtout eu peur que tes actes aient des conséquences sur ta famille. Aujourd'hui, pour les protéger, tu es obligée, enfin, vous êtes obligés d'êtres hypocrites, de marcher dans le sens dans lequel le Capitole souhaite que vous alliez. Tu sais ce que tu penses au fond de toi même. Tu sais que tu mens aux autres mais jamais, non jamais tu ne mentiras à toi même. Tu préférerais encore mourir plutôt que de nuire aux pauvres gens du district, même si c'est le gouvernement qui te le demande... Et tu es sûre qu'il en est de même pour ton frère. Vous êtes toujours aussi soudés, vous vous aidez mutuellement, vous vous soutenez et vous êtes chacun prêt à n'importe quoi pour l'autre et pour le bien-être de votre père avec qui vous passez le plus de temps possible. Vous n'aimez pas le laisser seul mais vous êtes bien obligés à cause de vos occupations respectives.

L'annonce des Hunger Games t'avais fait hérisser les poils sur les bras. Rien que de voir le rictus se dessiner sur ses lèvres, tu en avais eu des frissons. Tu la détestais déjà mais tu sentais qu'à la fin de son apparition, tu allais la haïr. Tu ne savais pourtant pas ce qu'elle allait dire mais tu savais cependant que ça ne pouvait qu'être mauvais pour les pauvres gens des districts, la présidente n'était capable de rien d'autre. Ses premières paroles furent: « Chers habitants, du Capitole et des districts. Comme vous le savez, un comité exceptionnel punitive s'est tenu ici pour réfléchir à une sanction exemplaire pour réprimander la vermine qui a souillé Panem et a mené la révolte. Le choix ne fut pas simple. Certains pensaient que la destruction du désolé district treize, bastion des résistants avait suffit, mais non. Il était nécessaire de marquer l'évènement qui a changé nos mœurs. Les enfants devront donc payer pour les crimes de leurs parents. » Le calme de la Présidente de déstabilisa. Les enfants paieront pour leurs parents, tu te demandais bien ce qu'elle voulait dire par là et tu ne tardas pas à avoir réponse à tes questions: « Sachez que cette décision me déplore sincèrement... » Celle là c'était la meilleure vraiment. Tu avais faillit t'étouffer en entendant ces paroles. Non mais et puis quoi encore. Elle était désolée, c'est ça. Tu la haïssais. Tu souhaitais au fond de toi qu'elle meure même si tu savais que ce n'était pas bien de souhaiter la mort de quelqu'un. Mais c'était la seule pensée qui te traversais l'esprit quand tu la voyais. Le coup de massue tomba quand elle finit son discours en déclarant: « Ainsi, pour servir de leçon aux autres Districts, il a été décrété que chaque année, chaque District de Panem devra procéder à un tirage au sort, la Moisson, pour sélectionner un garçon et une fille, âgés de 12 à 18 ans, pour participer à un jeu télévisé que chaque citoyen de Panem sera obligé de regarder : les Hunger Games. Ces 24 Tributs seront confiés au Capitole, puis emmenés dans une arène, où ils devront survivre et se battre jusqu'à la mort, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Ce seul survivant sera proclamé vainqueur et couvert de richesse. De plus, afin de se rappeler la trahison des Districts, tous les 25 ans se déroulera une édition spéciale : l'Expiation, qui sera encore plus cruelle et impressionnante. » « L'arène est actuellement en construction. La première édition des Hunger Games sera effective dans quelques semaines, à peine. Puisse le sort vous êtes favorables. » C'était tellement horrible. Rien que l'idée de penser à des enfants qui s'entre-tuent te donnait envie de mourir. Comment pouvait-on ressentir le moindre plaisir à ce spectacle? Ça dépassait le compréhensible pour toi. Tu fus d'autant plus révoltée en constatant que ton petit frère avait encore l'âge d'être tiré au sort. Non, c'était impossible, si tel était le cas, tu ne pourrais t'en remettre, tu le savais. Il ne pouvait pas de quitter, pas maintenant et pourtant la certitude que dans quelques semaines, tu ne le reverrais peut être jamais pris bientôt place dans ta tête. Tu étais décidée à profiter des jours à venir avec lui. Après tout, la vie peut basculer du jour au lendemain, tu le sais très bien... Vous auriez très bien pu être mort avant, suite à la Révolte et tu te demandes finalement si ça n'aurait pas été mieux...




Dernière édition par Melina-Joy Hastings le Sam 8 Déc - 22:25, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   Sam 8 Déc - 0:26

Peut-on me réserver la belle Imogen s'il vous plaît? I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
district 1 ❖ luxury
➸ MESSAGES : 291
➸ LOCALISATION : UN.
➸ EMPLOI : carrière
➸ ICI DEPUIS : 29/11/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   Sam 8 Déc - 0:48

Bienvenue !
Désolé mais les réservations se font si une des deux colonnes de la fiche est remplie
Cependant je pense que tu n'as pas de soucis à te faire, je la vois rarement sur les forums !

• • • • • • • • • • • • • • • • •

WELCOME TO THE NEW AGE, I'M RADIOACTIVE.

LUNDI SOIR + MERCREDI SOIR = PRESENCE REDUITE (EXAMENS).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 4 ❖ fishing
➸ MESSAGES : 150
➸ LOCALISATION : entrain de surveiller les révoltes dans le quatre
➸ EMPLOI : pacificateur gradé sergent
➸ ICI DEPUIS : 30/09/2012

MessageSujet: Re: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   Sam 8 Déc - 9:52

SUBLIME IMOGEN
Le choix de la famille + le district, moi, je dis OUI
Bienvenue I love you

• • • • • • • • • • • • • • • • •


IT'S A BRAVE NEW WORLD ❖
a warning to the people, the good and the evil, this is war, to the soldier, the civillian, the martyr, the victim. it's the moment of truth and the moment to lie, the moment to live and the moment to die, the moment to fight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catchingfire.forumgratuit.fr
avatar
district 11 ❖ agriculture
➸ MESSAGES : 519
➸ LOCALISATION : △ eleven, bitches.
➸ EMPLOI : △ fils de maire et prof.
➸ ICI DEPUIS : 29/11/2012

MessageSujet: Re: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   Sam 8 Déc - 14:16

IMOGEN QUOI I love you
Bienvenue
Bonne chance pour ta fiche

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   Sam 8 Déc - 14:27

merci à vous tous
contente que Imogen plaise
vos avatars sont juste au passage I love you
bon j'arrête de baver, je vais continuer ma fiche *out*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
district 11 ❖ agriculture
➸ MESSAGES : 519
➸ LOCALISATION : △ eleven, bitches.
➸ EMPLOI : △ fils de maire et prof.
➸ ICI DEPUIS : 29/11/2012

MessageSujet: Re: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   Sam 8 Déc - 22:43





bienvenue, citoyen de Panem !
Mes félicitations, jeune padawan membre, te voici devenu officiellement un citoyen de Panem. Tu peux désormais parcourir l'intégralité du forum et y poster, mais pas que ! Tu as des responsabilités, avant de t'engager pleinement dans la sauvegarde du Capitole, ou la guerre pour la liberté. Tout d'abord, il est indispensable de venir te faire recenser au registre de la population de Panem afin de savoir qui peuple la cité de Panem ! Ensuite, si tu es un Pacificateur, il est important de venir te recenser aussi dans ce registre. A contrario, si tu es l'un des douze maires des districts, nous t'invitons à te recenser dans ce registre qui est important. Si tu as déjà perdu des proches lors des Hunger Games ou que tu es un des vainqueurs (félicitations !), alors viens jeter un coup d'oeil dans ce topic. Si tu es âgé(e) entre 12 et 18 ans, tu es un potentiel tribut et tu dois déposer ton nom dans ce sujet qui est important ! En revanche, si tu fais partie d'une équipe déléguée aux Hunger Games et à un district, c'est par ici que ça se passe ! Maintenant, d'un point de vue général, tu dois obligatoirement faire recenser ta célébrité rapidement, pour qu'elle soit affichée dans le bottin. Viens donc dans ce sujet pour être ajouté au bottin. Tu peux aussi, si tu le souhaites, t'ouvrir un topic pour recenser tes liens et l'ensemble de tes rps. C'est dans ce coin là ! Si tu as besoin d'un lien précis, nous t'invitons à faire une recherche de lien précis ou alors, en dernière solution et seulement si c'est important, à créer un scénario, en suivant le mode d'emploi. Voilà, c'est tout ! A partir de là, tu es libre de rp, de participer aux topics communs que nous allons mettre en place, d'aller sur la chatbox et le flood bien entendu. N'hésites pas à mp un membre du staff si tu as la moindre question, car nous sommes toujours à l'écoute ! ENJOY, HAVE FUN !

et le petit bisou de Zêta
Pour terminer, Zêta va te dire quelques mots sur ta fiche, mon coco ! Alors, ce qu'on peut dire, c'est que elle ne sait pas lire la pauvre Arrow. C'est triste comme histoire . J'ai beaucoup aimé l'histoire et le fait que melina soit si douce et en même temps si dure. Un vrai bout de jeune femme I love you. Quelques petites fautes d'orthographe par-ci, par-là, mais rien de grave I love you




• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Mel) + « Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ. » (Louis-Marie Parent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Doux moment...
» Ma tite collection (pour le moment les vernis, maj bientot) Edit : réf
» DEVINE CE QUE FAIT TA FEMME EN CE MOMENT ..........
» Votre drogue du moment.
» mon état d'esprit du moment..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
catching fire :: 
le peuple de panem
 :: votre identité :: bienvenue à panem
-