AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM OUVERT
n'hésitez pas à incarner un membre des familles jouables !

Partagez | 
 

 try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
district 11 ❖ agriculture
➸ MESSAGES : 35
➸ LOCALISATION : District n°11
➸ EMPLOI : Péripatéticienne & voleuse.
➸ ICI DEPUIS : 08/12/2012

MessageSujet: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   Sam 8 Déc - 18:23



chester anja sadler
some say the world will end in fire, some say in ice. from what i've tasted of desire, i hold with those who favor fire
23 ANS - DISTRICT 11 - INDIFFERENTE


Que penses-tu de l'annonce des Hunger Games et de l'arrivée de la première édition ➸ Les Jeux de la Faim ? Nom assez barbare non ? La faim je connais vous savez. Comment pourrait-il en être autrement quand on est une orpheline du district onze ? Orpheline... Ca fait cliché n'est-ce pas ? Mais à nous personne n'est venu nous annoncer qu'on était promis à un destin extraordinaire. La faim je l'expérimente encore des fois alors ce nom choisi pour ces Hunger Games me parle. Mais les gens qui y participeront, moins. Ca aurait pu être moi mais ça ne le sera pas. Je suis déjà trop vieille et je n'apprécie pas spécialement qui que ce soit étant en âge de se faire envoyer là-bas. J'avoue être assez curieuse. A quoi cela va-t'il ressembler ? Vraiment, cette annonce m'a laissée... sur ma faim. Mais vous voulez savoir ce que j'en pense dans l'absolu ? Je n'en ai rien à foutre, ce n'est pas mon problème. Rien de cela ne me touchera directement, je ne demande rien de plus.
Avez-vous participé, de près ou de loin aux Jours Sombres et à des mouvements de révoltes ou au contraire, à la défense du Capitole ➸ J'ai essayé de rester loin de tout ça, j'ai vraiment essayé. C'étaient pas mes affaires, moi le gouvernement je m'en accommodais. Mais en un sens ou un autre il fallait bien que ça m'atteigne. C'est le destin. Ou la loi de Murphy, peut-être que les deux sont liés. De toute façon, Augustus est un pacificateur. Il a donc dû prendre part à la répression des Jours Sombres, car c'était son travail. Et ça putain, ça fait peur. Comment est-ce qu'on peut essayer de se cacher en se disant que dehors, la personne qui compte le plus ne peut pas se cacher ? C'était ça pour moi les Jours Sombres. Je n'ai rien fait. Mais j'ai eu peur. Très peur.
Vivez-vous dans la pauvreté ou, au contraire, noyé dans la richesse ➸ Je sais qu'il y a pire que nous mais Dieu sait qu'il y a bien mieux. La richesse ? Je n'en ai entendu parler que dans les histoires, je ne l'ai vue que quand j'espionnais par la fenêtre de la maison du maire l'hiver, mais je n'y ai jamais goûté. Oh, ça me faisait bien envie, ce feu dans la cheminée, ces fauteuils rembourrés, ce tapis moelleux... Sauf que ça n'a jamais été ma vie. Au fond, ça m'a jamais manqué puisque je ne l'ai jamais connu. Moi ma vie c'est colocation avec Augustus dans une minuscule maison : lui sur le canapé et moi dans le lit. Ca fait rêver hein ? Ce n'est pas le genre de vie à laquelle les gens veulent s'identifier, si on veut faire rêver la ménagère Capitolienne je suppose qu'il faut du grandiose, du plaqué or et platine, des jungles tropicales intérieures, une maison aussi grande que les châteaux de contes de fées... Nous c'est pas ça. Une baignoire avec de l'eau chaude une fois sur deux, une petite cuisine, une chambre, un salon, des ampoules qui grésillent et des fenêtres mal isolées. On gagne de l'argent peut-être mais se payer mieux ? C'est pas pour aujourd'hui. La moitié des objets que je fauche n'ont de toute façon pas une grande valeur alors bon...
Quelle profession exercez-vous ? Est-ce que vous arrivez à vous accommoder de celle-ci ou non ➸ Est-ce qu'on peut appeler ça une profession ? Je ne sais pas. Je m'en fous au fond de la façon dont on l'appelle, tant que ça me rapporte. Si je voulais dire ça d'une manière douce, je dirais que je vends mes charmes. Il y a un nombre étonnant d'hommes attirés par des rousses vec des taches de rousseur. Mais ça ce n'est qu'une partie du boulot. Quand ils m'emmènent chez eux, je pille subtilement leur maison. Et quand ils décident que l'on n'ira pas chez eux, je me contente de leur faire les poches. Des fois ça rapporte beaucoup, d'autres fois il n'y a rien d'intéressant à piquer. Mais ça m'évite de travailler réellement. Et puis c'est une des rares choses que je sache faire, voler. Autant que je me souvienne, j'ai toujours eu un penchant kleptomane, à tel point qu'Augustus devait parfois m'arrêter pour éviter que je ne me fasse prendre. Augustus n'aime pas mon métier, ça le rend dingue. Il reste sciemment dans le coin quand je suis avec un "client" pour s'assurer que rien ne se passe mal et qu'il ne m'arrive rien. Il a même une ou deux fois perdu son sang-froid et explosé le nez d'hommes mais ça me fait rire. Je me moque toujours de lui à ce sujet, ça le rend vert.
Comment percevez-vous le Capitole et la Présidente Héméra ➸ Le Capitole peut bien se bourrer la panse tant qu'il le désire, ça ne m'atteint pas. Tout ça ne fait que rendre ses habitants plus gras et stupides mais ce ne sont pas mes affaires. Ils ont beau contrôler Panem, ma vie leur échappe puisqu'ils ne peuvent pas véritablement contrôler chaque être. Le Capitole a toujours été là alors je ne vois pas en quoi je voudrais que ça change. Ma vie n'est pas extraordinaire mais qui pourrait me garantir qu'elle serait meilleure si on changeait de gouvernement ? Quant à Héméra... Je devrais avoir quelque chose à foutre de cette monopausée frustrée qui s'amuse à diriger un pays ? Navrée mais non. C'est moi qui dirige ma vie. Je ris au nez de ceux qui se disent pro-Capitoliens. Moi je l'emmerde le gouvernement. Je ris au nez de ceux qui se disent pro-rebelles. Moi je l'emmerde la rébellion. Je suis pro-moi et ça me suffit. Je gère mes petites affaires comme je l'entends et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
Comment se passe votre vie quotidienne dans votre district ➸ J'essaie de faire en sorte que ma vie ne se répète pas perpétuellement, j'essaie de ne pas avoir de routine. Quelque part cependant, c'est impossible : le soleil se lèvera toujours à l'Est pour se coucher à l'Ouest, les jours dureront toujours vingt-quatre heures, les saisons continueront à se succéder... Alors j'ai des journées typiques même si j'essaie de changer à chaque fois. Il arrive que je me lève et sorte au milieu de la nuit, il arrive que je dorme jusqu'à quatre heures de l'après-midi... Je mène une vie détestable à mon horloge biologique. Ça me fait me sentir... Vivante. Par contre c'est toujours la nuit que je vais arpenter les ruelles du district pour séduire des pigeons. C'est à la faveur de l'ombre que je les dépouille de leurs biens sans qu'ils s'en rendent compte alors qu'ils croient simplement au paradis. Eh oui, ce genre de chose ne se fait pas en plein jour. Pickpocket oui, ça peut se faire. Passer dans la foule et glisser subrepticement sa main dans une poche pour prendre de l'argent c'est possible. Le gros problème de ce district c'est que la plupart des gens sont pauvres aussi. Et voler les pauvres se révèle souvent assez peu fructueux. Mais je fais comme je peux. C'est ça la vie quotidienne. Abuser des gens et retourner tôt ou tard auprès de la seule personne que j'aie jamais considéré comme ma famille : Augustus, mon 'frère'
Pour terminer, avez-vous un secret sur vous à nous révéler ? Disposez-vous d'une aptitude secrète qui vous aide dans votre quotidien ? ➸ Un secret sur moi ? Ou mes aptitudes ? Il faudrait savoir ce que vous voulez. Mais ma vie est un secret, cela découle d'une logique cartésienne : je ne vais pas crier sur tous les toits que je suis une prostituée et une voleuse, ce serait d'une stupidité sans égale ! Non, pour rester en vie je me dois de garder le secret sur mes activités, au moins sur la partie concernant le vol. Augustus a beau être un pacificateur, si je clamais être une voleuse, même lui ne pourrait pas me sortir de ce mauvais pas. Augustus d'ailleurs. Ce n'est pas tout à fait un secret car un certain nombre de personnes le savent, mais quand nous clamons être frère et sœur c'est faux. La seule raison pour laquelle nous avons le même nom de famille c'est parce que nous l'avons choisi, ne connaissant pas nos parents. Certaines personnes du district avaient fini par nous considérer comme tel après nous avoir vu vagabonder toujours ensemble, enfants. Ça nous est resté. Mais comme je le disais, cela n'est peut-être pas vraiment un secret, plus une anecdote. Maintenant il me semble que vous me parliez de mes aptitudes. Oui j'ai des aptitudes et elles me sont indispensables au quotidien. À commencer par cette dague que j'ai constamment sur moi, attaché à ma cuisse. Parce qu'on ne sait jamais ce qui peut se passer avec des clients et que mon 'frère' n'est pas toujours dans les parages. Je sais m'en servir en plus, et très bien. Dommage que les gens ne mettent plus leur argent dans une bourse, je ferais un malheur ! Il est évident que je suis agile et capable de me déplacer sans bruit. Vous imaginez une voleuse raide comme un manche à balai qui se déplace avec autant de grâce et de légèreté qu'un troupeau de rhinocéros aveugles et shootés à l'héroïne ? Ce serait ridicule. Si je veux être un minimum subtile dans mes petites affaires, il faut bien ça. Encore une fois c'est cartésien.
Chester est une personne assez inhabituelle, c'est le moins qu'on puisse dire. On se souvient souvent de son visage parsemé de taches de rousseur, de sa toison flamboyante, de son petit sourire en coin... On se souvient rarement de son caractère. Probablement parce qu'elle ne parle pas beaucoup, sauf pour lancer quelques remarques cyniques et moqueuses. Elle ne parle aux gens que si elle leur trouve un quelconque intérêt. Ce qui neuf fois sur dix veut dire qu'elle parle aux hommes qu'elle sent faciles à manipuler. Vingt-trois ans et elle est déjà comme ça. C'est triste non ? Mais c'est tout ce qu'elle a toujours connu, ça ne la dérange pas, elle n'a jamais rien fait d'autre. Rien que son frère Augustus par exemple. À la base elle n'est allé vers lui que parce qu'il était capable de se défendre et que logiquement, il pourrait la défendre. Mais à présent il reste la seule personne qu'elle ne manipule pas. Du moins pas réellement. Une fois ou deux elle se fiche de lui mais ça ne va jamais plus loin. Il n'est pas un pigeon. Elle n'essaie pas de le séduire. Parce que c'est quelque chose que Ches' aime bien faire ça, séduire. Même quand elle ne compte pas se faire de l'argent après. Elle sur qui on a jeté un regard dédaigneux et méprisant toute son enfance, elle se délecte des œillades admiratives et désireuses des hommes lorsqu'elle met une tenue osée. Elle n'est pourtant pas le genre de blonde pulpeuse à forte poitrine qu'on voit sur les affiches Capitoliennes. Ce qui fait de Chester celle qu'elle est, c'est cette petite lueur joueuse au fond de l'œil. Oui, tout cela n'est qu'un jeu. Le chat et la souris. N'en doutez pas, elle est le chat. Elle le mérite d'ailleurs, vu son nom. Outre les jeux de mots pourris, je suppose que je peux passer à une autre partie intéressante de sa personnalité. Elle est kleptomane. Elle ne sait pas si elle l'était à la base ou si ça lui est venu après toute ces années dans la rue, mais c'est son addiction. Elle est capable de prendre de grands risques juste pour le plaisir de voler, pour sentir l'adrénaline, pour se dire qu'elle baise tout le monde. Pas littéralement bien sur pour le coup. Voleuse rime avec mystérieuse. Ce qui est une rime assez pitoyable je vous l'accorde mais plutôt vraie dans son cas. Enfin ce n'est pas non plus Batman, même si il arrive qu'elle disparaisse d'un coup parce que vous avez tourné la tête cinq secondes - dans ce cas-là ça veut généralement dire que la conversation ne l'intéressait pas ou que vous avez intérêt à vérifier si votre portefeuille est toujours dans votre poche - cependant elle n'aime guère parler d'elle, elle considère que dévoiler son histoire n'a d'une part aucun intérêt et d'autre part rend son "personnage" bien moins intéressant. Son personnage oui. Car celle que vous verrez dans la rue en train de racoler, celle que vous verrez se balader avec un sourire léger sur les lèvres, celle qui rira en vous balançant une pique, ce n'est pas vraiment Chester. La vraie Chester elle est là, quelque part, et elle n'ose sortir que quand Augustus est dans les parages. La vraie Chester elle a un sourire à s'en décrocher la mâchoire et comme son homonyme, on a l'impression qu'elle pourrait disparaître mais que son sourire resterait à flotter là. La vraie Chester elle rit aux éclats à des blagues pas drôles, elle se moque gentiment, elle fait des gâteaux toujours un peu brulés mais tellement bons. La vraie Chester elle danse dans le salon sans se soucier qu'on la regarde puisque personne ne la regarde. La vraie Chester c'est la petite fille qu'elle n'a jamais eu le temps d'être, perdue trop tôt dans cet océan de cruauté que certains osent appeler la vie. Et pourtant cette vie, Chester elle s'y accroche, elle s'agrippe avec les ongles à son bout de bonheur, comme Antigone autrefois. Car oui, après tout, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
all stories are not good be told.
in the paper today, tales of war and of waste, but you turn right over to the t.v. page...


« Ainsi, pour servir de leçon aux autres Districts, il a été décrété que chaque année, chaque District de Panem devra procéder à un tirage au sort, la Moisson, pour sélectionner un garçon et une fille, âgés de 12 à 18 ans, pour participer à un jeu télévisé que chaque citoyen de Panem sera obligé de regarder : les Hunger Games. Ces 24 Tributs seront confiés au Capitole, puis emmenés dans une arène, où ils devront survivre et se battre jusqu'à la mort, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Ce seul survivant sera proclamé vainqueur et couvert de richesse. De plus, afin de se rappeler la trahison des Districts, tous les 25 ans se déroulera une édition spéciale : l'Expiation, qui sera encore plus cruelle et impressionnante. » Tu restes debout à fixer sur l’écran le visage de la présidente, avec les centaines d’autres habitants rassemblés sur la place publique du district. Tu ne sais pas quoi penser. Tu te focalises plus sur les rides de la vieille bique, à la façon dont elles joue sur sa peau quand sa bouche s’ouvre. Tout ça fait des milliers de petits plis, comme une montagne qui se craquelle. Et encore tu as vu bien pire. Tu souris. Elle a belle figure l’autorité tiens... Dépassée. Elle n’a pas changé en quinze ans. Tu sais pourtant que quelque part elle est intelligente. Les dindes ne font pas de coup d’état. Du moins elles ne les réussissent pas. Tu réfléchis à son discours. Un tirage au sort. Une arène. Des jeunes de chaque district. La mort. Tu hausses les épaules machinalement. Ce n’est pas ta tasse de thé. De douze à dix-huit ans, ça ne te concerne plus. Pourquoi te soucier de morveux que tu ne connais pas. Tu lèves la tête vers le ciel en espérant que ça se finisse bientôt. Tu t’ennuies ici. Et puis tous ces gens autour de toi... Tes mains te démangent, tu as envie de faire les poches. Tu te retiens pourtant mais tu as du mal. Il y a trop de monde, tu te ferais certainement prendre. Il n’est pas bon de se faire piéger au milieu d’une foule avec tous ces Pacificateurs aux alentours. Tu balaies d’un regard les rangs d’uniformes blancs. Augustus y est mais ils sont trop loin pour que tu puisses savoir lequel c’est. A quoi ça sert d’avoir un garde du corps s’il est trop loin ? Parce que oui, Augustus c’est un frère mais aussi une espèce de garde du corps. A la base c’était pour ça que tu étais allé vers lui, pour qu’il te protège. Un bouclier purement utilitaire. Et tu lui avais collé comme un parasite. Tu es toujours là, à profiter de cette protection. Tu ne pourrais plus t’en passer au fond. C’est pour ça que tu scrutes avec attention les visages des hommes armés plutôt que l’écran. Tu cherches à le repérer, à croiser son regard. Les seuls yeux qui pourront t’empêcher de céder à la tentation de jouer les pies voleuses. Tu gardes les mains fourrées dans tes poches. « L'arène est actuellement en construction. La première édition des Hunger Games sera effective dans quelques semaines, à peine. Puisse le sort vous êtes favorables. » Quelques semaines à peine ? Ils n’ont pas perdu de temps c’est le moins que l’on puisse dire. Si tout le monde garde le silence sur la place, on entend les vivats d’un Capitole en exaltation. Tu te souviens d’une phrase mais plus d’où tu l’as entendue. Alors c’est ainsi que meurt la liberté. Sous les applaudissements. Dans quelques semaines à peine des gamins vont partir et la mort et s’entretuer en direct au nom d’une cause qui les dépasse. Qui te dépasse toi aussi, te passe bien au-dessus de la tête. Tous ces jeunes... Ce ne sont pas tes affaires. Mais ça fera du spectacle, ça c’est sûr. L’annonce de la momie du gouvernement a titillé ta curiosité mais tout cela s’estompe bien vite alors que la foule commence à bouger. Des cibles mouvantes qui se pressent de partir. Voilà des portefeuilles bien plus faciles à subtiliser. Tes doigts se crispent dans ta poche alors que tu tergiverses. Ce n’est vraiment pas le moment de te faire prendre. Tu cherches désespérément le visage connu dans la masse des Pacificateurs et croises enfin son regard. Tu lui lances un coup d’oeil de bête acculée qu’il sait bien identifier. Il te rend ledit coup d’oeil avec une espèce de confiance qui a pour toi l’effet de paroles rassurantes. Tu décrispes tes doigts progressivement et oses sourire pour lui montrer que tu vas y arriver. Tu auras beau te foutre de sa gueule à beaucoup de sujets, quand tu es prise de kleptomanie il est bien le seul à pouvoir te dissuader de tenter le diable. Tu te fonds dans la foule pour évacuer la place. Au diable ces Jeux macabres, tu as d’autres choses à faire ! Ta vie n’est pas constituée d’assez de compassion pour que tu puisses en octroyer à ces enfants. C’est le hasard c’est tout. Ce n’était pas le hasard qui t’avait abandonné dans les rues toi, et pourtant tu t’en étais sortie ; alors ils ne pouvaient pas se plaindre. Le hasard n’est que justice. On vit, on meurt. On survit. D’ailleurs tu dois survivre aujourd’hui, le vol t’appelle comme un objet brillant appelle une pie. Un sourire mystérieux étire tes lèvres, tu sors les mains de tes poches et fais craquer tes doigts.

who are you, behind your screen?
Moi c'est Not So Serious mais je songe sérieusement à changer mon pseudo en cranes for spidy 8D A part ça je suis une moule de sexe féminin de 89 ans vivant à Ponyland, d'ailleurs il ne neige pas là-bas, on a que des arcs-en-ciel. J'ai connu le forum par mon toutou préféré qui s'inscrit au plus vite et avec qui j'ai construit mon personnage ass le design est juste magnifique d'ailleurs sinon, bah, vous pouvez m'appeler emma si vous le voulez mais un de mes surnoms courants c'est pedobear dans la vie je geek et j'étudie. Pis je dors et je bouffe, ça m'occupe pas mal de temps ça aussi. Le RP c'est ma number one passion et je vais me faire un plaisir de vous en montrer un échantillon ass
Mon groupe c'est districts et mon avatar c'est la sesky cute awesome Dasha Sidorchuk, y aurait-il moyen de me la réserver s'il vous plaît ? :waii:




Dernière édition par Chester A. Sadler le Dim 9 Déc - 10:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 11 ❖ agriculture
➸ MESSAGES : 469
➸ LOCALISATION : + district onze.
➸ EMPLOI : + employé de bureau pour son père
➸ ICI DEPUIS : 07/12/2012

MessageSujet: Re: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   Sam 8 Déc - 19:11

Je suis juste amoureuse de ton avatar frérot pedobear :D
BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 1 ❖ luxury
➸ MESSAGES : 291
➸ LOCALISATION : UN.
➸ EMPLOI : carrière
➸ ICI DEPUIS : 29/11/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   Sam 8 Déc - 22:59

Tu as mis un avatar de mon chat, donc tu es parfaite
Bienvenue !

• • • • • • • • • • • • • • • • •

WELCOME TO THE NEW AGE, I'M RADIOACTIVE.

LUNDI SOIR + MERCREDI SOIR = PRESENCE REDUITE (EXAMENS).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 11 ❖ agriculture
➸ MESSAGES : 519
➸ LOCALISATION : △ eleven, bitches.
➸ EMPLOI : △ fils de maire et prof.
➸ ICI DEPUIS : 29/11/2012

MessageSujet: Re: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   Sam 8 Déc - 23:04

district onze FTW
Bienvenue

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   Sam 8 Déc - 23:08

j'ai juste envie de dire que le choix d'avatar est parfait I love you
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
district 11 ❖ agriculture
➸ MESSAGES : 35
➸ LOCALISATION : District n°11
➸ EMPLOI : Péripatéticienne & voleuse.
➸ ICI DEPUIS : 08/12/2012

MessageSujet: Re: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   Sam 8 Déc - 23:25

Adrian > Allons pedobearer ensemble, tous nus dans des champs, frérot ass
Jude > Je ne te connais pas mais je t'aime déjà
Adam > 11 RPZ :fuckyeah:
Melina > Que dire d'Imogen ? :bave:

Merci à tous
À moins d'une crise de flemme, je finis dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 11 ❖ agriculture
➸ MESSAGES : 519
➸ LOCALISATION : △ eleven, bitches.
➸ EMPLOI : △ fils de maire et prof.
➸ ICI DEPUIS : 29/11/2012

MessageSujet: Re: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   Dim 9 Déc - 13:43





bienvenue, citoyen de Panem !
Mes félicitations, jeune padawan membre, te voici devenu officiellement un citoyen de Panem. Tu peux désormais parcourir l'intégralité du forum et y poster, mais pas que ! Tu as des responsabilités, avant de t'engager pleinement dans la sauvegarde du Capitole, ou la guerre pour la liberté. Tout d'abord, il est indispensable de venir te faire recenser au registre de la population de Panem afin de savoir qui peuple la cité de Panem ! Ensuite, si tu es un Pacificateur, il est important de venir te recenser aussi dans ce registre. A contrario, si tu es l'un des douze maires des districts, nous t'invitons à te recenser dans ce registre qui est important. Si tu as déjà perdu des proches lors des Hunger Games ou que tu es un des vainqueurs (félicitations !), alors viens jeter un coup d'oeil dans ce topic. Si tu es âgé(e) entre 12 et 18 ans, tu es un potentiel tribut et tu dois déposer ton nom dans ce sujet qui est important ! En revanche, si tu fais partie d'une équipe déléguée aux Hunger Games et à un district, c'est par ici que ça se passe ! Maintenant, d'un point de vue général, tu dois obligatoirement faire recenser ta célébrité rapidement, pour qu'elle soit affichée dans le bottin. Viens donc dans ce sujet pour être ajouté au bottin. Tu peux aussi, si tu le souhaites, t'ouvrir un topic pour recenser tes liens et l'ensemble de tes rps. C'est dans ce coin là ! Si tu as besoin d'un lien précis, nous t'invitons à faire une recherche de lien précis ou alors, en dernière solution et seulement si c'est important, à créer un scénario, en suivant le mode d'emploi. Voilà, c'est tout ! A partir de là, tu es libre de rp, de participer aux topics communs que nous allons mettre en place, d'aller sur la chatbox et le flood bien entendu. N'hésites pas à mp un membre du staff si tu as la moindre question, car nous sommes toujours à l'écoute ! ENJOY, HAVE FUN !

et le petit bisou de Zêta
Pour terminer, Zêta va te dire quelques mots sur ta fiche, mon coco ! Alors, ce qu'on peut dire, c'est que j'aime déjà chester What a Face et puis cette citation What a Face, et puis tu écris hyper bien . Donc je ne vois pas de raison de ne pas te valider




• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 11 ❖ agriculture
➸ MESSAGES : 35
➸ LOCALISATION : District n°11
➸ EMPLOI : Péripatéticienne & voleuse.
➸ ICI DEPUIS : 08/12/2012

MessageSujet: Re: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   Dim 9 Déc - 13:44

jeune padawan, c'est bien dans le thème What a Face
merci pour le compliment et la validation, en tout cas je me rattraperai en rp What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER   

Revenir en haut Aller en bas
 

try to catch the deluge in a paper cup ∫ CHESTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AYLIN + Try to catch the deluge in a paper cup. link.
» soirée catch le 13 septembre à Is Sur Tille :compte rendu !!
» WWE : catch à l'americaine...
» Le Catch expliqué au nul
» Catch : Fin de carrière pour Edge!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
catching fire :: 
le peuple de panem
 :: votre identité :: bienvenue à panem
-