AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM OUVERT
n'hésitez pas à incarner un membre des familles jouables !

Partagez | 
 

 (M) PETERS evan ➸ district 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
district 2 ❖ masonry
➸ MESSAGES : 102
➸ LOCALISATION : certainement près de la Noix.
➸ EMPLOI : sans emploi, entraînée en vu des jeux.
➸ ICI DEPUIS : 02/12/2012

MessageSujet: (M) PETERS evan ➸ district 2    Lun 3 Déc - 10:02



hope "blade" hawkins
You don't forget the face of the person who was your last hope.
17 ANS - DISTRICT 2 - ANTI-CAPITOL
Est-ce que vous vous accommodez du système gouvernemental en place ➸ Hope ne s'en accommode pas. Il aimerait voir la Présidente supplier pour sa vie et lui, être le bourreau. Il aimerait pointer le canon d'un fusil sur la tempe de Snow et compter jusqu'à trois avant de tirer, de lui exploser sa cervelle après des heures de torture. Malgré son appartenance au district 2, il n'est pas comme le reste de sa famille, Pro-Capitol. Hope veut voir les flammes faire disparaître le Capitole.
Avez-vous participé aux Jours Sombres, de quelques façons que ce soit ? Chez les révoltés ou le Capitole ? ➸ La période des Jours Sombres fut le mince espoir de Hope pour pouvoir partir. Il aurait aimé rejoindre le treize, mais sa destruction entraîna la fin de ses rêves. Soyons sincère, Hope n'a jamais suivi l'idéologie de sa famille. Lucide comme il dit être, il a méprisé les inégalités, certainement à cause des maladies qu'il contractait et du fait qu'il soit chétif, donc l'enfant maudit, la brebis galeuse de la famille. Quand la guerre civile a éclaté, le soulèvement est arrivé, Hope voyait son avenir changer. Il a essayé d'apporter sa pierre à l'édifice, mais il n'a rien pu faire. Sa tentative de faire exploser les portes du district 2 et de saboter les rails ont échoué, lui valant des heures de punition avec les Pacificateurs.
Venez-vous d'un milieu favorisé ou non ➸ Oui. Hope est un enfant qui n'a jamais manqué de rien. Il a été très gâtée, comme sa soeur, mais du fait qu'il soit allergique à beaucoup de choses et petit, très chétif, il a toujours été le mal aimé de la famille, le vilain petit canard. Malgré l'abondance de la nourriture, les draps chauds, il s'est toujours senti comme exclu au sein de sa propre famille.
Que pensez-vous des Hunger Games ➸ Les Hunger Games sont la preuve, pour Hope, que le Capitole est la pire ordure qu'il soit et qu'il mérite le sort qu'il a fait subir au treize. Les Hunger Games vont être sanglants et cette idée fait peur à Hope. Il sait qu'il peut être tribut, comme sa soeur. Si il se retrouvait face à elle... Il ne sait pas si il pourrait la tuer. Et Arya, pourrait-elle ?
Quel est votre rêve inavouable ➸ Voler. Ca paraît tellement absurde, mais Hope aimerait avoir des ailes pour s'envoler par dessus les barrières du Capitole, vers un monde libre où il aurait la place. C'est un rêveur, mais pas un idéaliste, plutôt un pessimiste même.
Êtes-vous déjà allé en dehors de votre district ? Si oui, où et pourquoi ➸ Hope a déjà visité le Capitole par le biais de son père, haut placé au district 2. Il a vu ces monstres que sont les habitants du Capitole comme ils les appellent. Il a vu la richesse abondante, leur stupidité et ça l'a tout simplement dégouté. Des envies de meurtre ont éclaté en lui, ce jour là.
Aimez-vous votre profession ➸ Hope n'a jamais été très doué pour tout. D'une nature maladroite et peu sûr de lui, son père a bien essayé d'en faire un pacificateur, en vain. Il se serait tué en chargeant son fusil, disait sa tante Maggie (vieille peau de vache.) Alors Hope, du haut de ses 17 ans, traîne, à droite à gauche, sans emploi fixe. De plus, son arrestation pour trahison a donné une mauvaise vue sur lui. Aucun artisan ne veut de lui. De la mauvaise graine a écrasé, ils disent.


all stories are not good to be told.
Hope est né durant un été particulièrement chaud. Une canicule s'était abattue sur le district 2 Hope déteste son prénom (espoir) et il se fait appeler "Blade". Il dispute tous ceux qui l'appellent encore Hope Petit, Hope était terriblement chétif et malade constamment. Il souffrait d'allergies à tout et rien et devait rester dans sa chambre, sous médicaments et surveillé constamment. Sa mère l'a toujours considéré à même échelle que sa soeur ainée, de onze mois de différence, Arya, mais son père, heureux d'avoir un fils, a vite désenchanté en voyant à quel point Hope était fragile. Il s'est tourné vers sa fille l'absence et l'ignorance de son père (Haytham) a énormément blessé Hope qui se voyait inutile. Petit, il pleurait beaucoup sous sa couette l'amour inexistant de son père a causé un fossé entre le frère et la soeur. Hope est devenu jaloux, puis amer de l'attention que Haytham portait à Arya Inutile, voilà comment Hope s'est longtemps senti. Inutile et prisonnier d'un corps bien trop fragile En grandissant, Hope a développé moins d'allergie. Mais il a toujours le teint livide et l'aspect blafarde. Hope ne travaille pas, il est vu comme un incapable par son père Lors de la révolte des Jours Sombres, Hope a essayé d'y jouer un rôle, pour deux raisons. La première, celle de se dresser contre son père, laseconde, parce qu'il méprise le Capitole Hope a essayé de saboter les rails des trains dans son district et d'ouvrir les portes aux rebelles, en vain il a été fouetté plusieurs fois, c'est sa soeur qui supplia l'arrêt de tout ça depuis la trahison de Hope pour sa famille, son père ne lui adresse plus la parole et l'a même renvoyé de chez eux Hope vit dans la seconde maison, plus petite et modeste,de sa famille il rêve de rejoindre le treize Hope a coupé les ponts avec son père et sa soeur.

JOURS SOMBRES, tentatives de sabotage ∞ Les feuilles mortes craquaient sous les pieds de Hope. Il sentait le froid mordre sa peau et il appuya sur son bonnet pour l'enfoncer sur sa tête. L'hiver était trop rude, trop anormal, mais qu'importe. Hope avançait rapidement entre les ruelles du district 2, désertes en cette matinée. Les Pacificateurs s'étaient réfugiées à la Noix, pour consolider les défenses, tandis que les habitants étaient cachés, cloitrés chez eux. Des fumées s'élevaient dans le ciel blanc. La révolte grondait et Hope voulait qu'elle pénètre jusqu'ici. Plein d'amertume et de colère contre son père, il avança vers la place principale. Le jeune homme se cacha dans un angle mort, pour apercevoir quelques soldats en uniforme d'un blanc maculé entrain de traverser, les armes à la main. Hope ne s'attarda pas. Il se glissa derrière la mairie. Il connaissait bien les lieux. Là, il suivit un chemin, jusqu'à un muret de deux mètres. Derrière, il allait trouver les rails. Tu peux le faire, mon vieux, pensa le garçon. Il vérifia si son sac était solidement attaché à son dos avant de prendre une respiration et de courir vers le mur. Hope attrapa les bords avec ses mains et se hissa en haut. Il retint un gémissement. Il avait mal. Ses articulations, endormies à cause du froid, criaient leur douleur. Hope se mordit la joue pour ne pas se plaindre et parvint à monter sur le mur. Il souffla avant de s'accorder une pause de quelques minutes. Pour Arya, sa soeur ainée, ce petit muret aurait été d'une facilité déconcertante, mais pour Hope, c'était une autre histoire. Onze mois les séparaient, onze mois de trop, peut-être. Le corps du garçon était faible, trop faible. Cet effort l'avait déjà épuisé et il en perdait son souffle. Hope devait réussir cependant. C'était capital pour donner un tournant à la révolte. Hope compta jusqu'à trois et sauta au sol. Il s'enfonça dans l'épaisse couche de neige de trente centimètres et grimaça. Il n'allait pas tenir. Si, il le fallait. Il pouvait le faire, car il avait le mental pour ça. Il se hissa hors de la neige, sur ses jambes et reprit sa marche. Comme il l'avait prévu, les rails étaient désertes, parfait. L'attention du Capitole était ailleurs. Hope prit son sac et sortit des pinces, du fil de fer et divers accessoires qu'il avait volé dans la remise de son père. Il réfléchit à comment s'y prendre alors que les flocons tombaient doucement sur lui. Le garçon releva subitement les yeux vers sa droite en entendant un bruit. Il aperçu un chien, traversant la rue et soupira, soulagé. Idiot de cabot... et puis, des pas s'approchaient. « Hé toi là, stop ! » Les voix. Hope leva les yeux vers la source du bruit et put voir un groupe de trois pacificateurs. Il fronça les sourcils et essaya avec la grosse pince, d'abîmer les rails, en vain. Il n'avait pas assez de force. Il n'était pas assez fort, comme son père lui répétait depuis sa naissance. « Arrête ! Sinon, on va tirer ! » Merde. Plus le temps de réfléchir. Hope lâcha la pince, abandonna son sac et prit la fuite. Il sauta par dessus le chemin ferré pour retourner vers son mur. Les pacificateurs ne l'avaient pas reconnu. Si il arrivait à rejoindre le muret, à sauter et à retourner chez lui, il serait sauf. Mais Hope sentit ses jambes faiblir. Ce corps qu'il détestait allait le trahir encore une fois. Devant le mur, il sauta et attrapa les bords des mains. Bordel de... marmonna Hope en essayant de grimper, mais non, il était trop lent. Soudain, il sentit une main lui saisir le dos et le faire tomber. Au contact du sol, chute heureusement amortie par la neige, le souffle du jeune homme disparue. Il avait envie de vomir son déjeuner et vit au dessus de lui, des armes pointées sur sa personne. Il était fait. Il avait encore échoué.


we all need somebody.
Hope et Arya, c'est une fraternité pratiquement inexistante. En effet, Arya a toujours été la favorite de Haytham, malgré le fait que Hope demande seulement à être aimé de son père. Il a développé une jalousie viscérale envers Arya qui était la parfaite fille à son papa. Malgré tout, Arya s'est toujours montrée attentive envers son frère, mais elle a toujours suivi les avis et instructions de son père. C'est une marionnette selon son frère, mais une marionnette forte. Arya possède de nombreux atouts. C'est une guerrière, car son père le voulait. Hope est un faible, il le sait. Depuis la tentative de sabotage de Hope, ce-dernier a définitivement coupé les ponts avec Arya, mais celle-ci refuse de perdre son frère. Elle tient à lui, même si il la toujours repoussé. Lien à faire évoluer à deux.

CHAMBRE DE HOPE - quelques jours après la chute du 13, l'air était froide, mais Hope refusait de fermer la porte. Il restait là, plongé dans la pénombre de la pièce. La nuit s'était couchée depuis longtemps sur son district et le vent d'hiver pénétrait son corps. C'était certain, demain, le jeune homme serait certainement malade, mais tant pis. Le froid parcourait chaque parcelle de sa peau, soulageant ses plaies, encore vives. La veille, il avait reçu une punition pour avoir tenté de saboter les rails du district 2 et ainsi, couper le lien direct avec le Capitole, mais seul, il avait lamentablement échoué. Hope lâcha un profond soupir avant de se coucher sur son lit. Il posa sa tête sur l'oreiller et essaya de trouver le sommeil. Il avait vécu une torture et une humiliation publique. En fermant les yeux, il pouvait revoir la scène. Il se tenait à genoux face à son bourreau, les mains attachées dans son dos. La foule hurlait, huée son nom. Une femme lui lança même une pierre qui le frappa à sa tête. Il sentit un liquide chaud coulait, peignant ses cheveux blonds d'un rouge écarlate. On arrachait son haut, désignant son dos nu à la peau blanche avant de frapper, de frapper, de frapper encore et toujours en comptant. Pour la trahison, il méritait trente coups de fouet. Il en avait reçu onze parce que le commissaire Pacificateur était intervenu. Son père l'avait payé d'un beau pot-de-vin pour faire cesser le tout et c'était Arya qui était venue le libérer et le ramener. Sa mère l'avait soigné et depuis, Hope était bandé et dans sa chambre. Il avait laissé le plateau de purée et d'une magnifique pièce de bœuf sur sa table de chevet. La nourriture était froide et même chaude, il n'en avait pas envie. Lui, il pouvait manger à sa faim et cette pensée le répugnait. Perdu dans les souvenirs, le jeune homme n'entendit pas la porte s'ouvrir. Il sortir de sa torpeur quand la lumière s'alluma sur sa soeur. « Je savais que tu ne dormais pas. » dit-elle d'une voix douce « Tu veux une médaille pour te récompenser ? » répliqua le frère sur un ton hargneux. Arya soupira et croisa les bras contre sa poitrine. « Je veux comprendre, Hope... » « Blade. Mon prénom est Blade. » Arya hocha la tête et s'assaya près de lui, sur le lit. Elle avait envie de le serrer contre elle, mais elle ne le ferait pas. Pour ne pas lui faire mal et pour ne pas être repoussée, aussi. « As-tu agi comme ça pour attirer l'attention de notre père ? » la question était directe, pointilleuse, mais nécessaire pour la jeune femme. Immédiatement, Hope la fusilla du regard et dut se retenir de toutes ses forces pour ne pas saisir la fourchette du plateau et l'enfoncer sur sa sœur. « Bien sûr que non ! Tu es stupide ou tu le fais exprès ? J'ai agis ainsi pour permettre à la révolution d'éclater... Mais j'ai échoué. » « Rectification, tu voulais permettre à des illuminés de réduire une société. » trancha Arya, pincée. « Une société inégalitaire, Arya ! Je te pensais plus intelligente que ça. Tu sais peut-être te battre avec tes couteaux et grimper partout, mais tu es aveugle à la misère. Le Capitole s'engraisse sur la pauvreté des autres... » L'intéressée resta silencieuse, de marbre. Elle savait qu'elle était une privilégié, mais elle ne vivait pas comme telle. Elle aidait si possible, mais elle refusait d'admettre que les révoltés se battaient pour des causes justes. Pour elle, leur tentative était vaine et perdue. Tout ce qu'ils faisaient, c'était ébranlé une société établie depuis longtemps et faire des victimes pour rien. « Ton combat est une cause perdue d'avance. J'ai peur pour toi. ». La conversation en resta ici. Hope préféra se plonger dans un mutisme et Arya, incapable de faire plier son petit frère, le laissa seul, dans la pénombre de sa chambre.




• • • • • • • • • • • • • • • • •


COME AWAY TO THE SLAUHTER
We are calling to you. Come away little lamb come away to the water, Give yourself so we may live anew. Come away little lamb come away to the slaughter, To the ones appointed to see this through. We are coming for you. C'est le premier vrai baiser que nous échangeons. C'est le premier vrai baiser qui me donne envie d'un autre. ARYA&CASTIEL.


Dernière édition par Arya Hawkins le Jeu 6 Déc - 19:18, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 2 ❖ masonry
➸ MESSAGES : 102
➸ LOCALISATION : certainement près de la Noix.
➸ EMPLOI : sans emploi, entraînée en vu des jeux.
➸ ICI DEPUIS : 02/12/2012

MessageSujet: Re: (M) PETERS evan ➸ district 2    Lun 3 Déc - 10:03


scénario terminé, attendu et libre !

Mon petit Hope est achevé en ce mardi soir et je l'attends de pied ferme Je remercierai à jamais l'âme charitable qui vous le prendre et le faire évoluer je lui promets des rps palpitants, des scènes chaudes et sauvages :hey: :hey:

Passons à mes recommandations. Sachez que j'aime Evan, je veux Evan. Généralement, je ne suis pas exigeante, je m'accommode assez, mais là, je sais pas, je ship sur Evan/Jennifer donc si vous le prenez, vous serez mon second Dieu (après la Kékévine) donc voilà. Je demande quelqu'un d'actif et qui sera désireuse de faire évoluer le scénario - j'imagine bien Hope désireux de fuguer de son district, directement le 13 vous voyez le vilain le pseudo est négociable, mais j'aime la simplicité, et puis Hope, c'est un prénom jeu de mots avec la personnalité du personnage. Vous pouvez vous m'inscrire sous : Blade Brisbane cependant, vu qu'il adopte ce pseudo. Soyons claires, je ne modifie pas le scénario, sauf quelques éléments, mais je veux garder le tout si possible. Ainsi, Hope n'est pas un athlète, il a le teint blanc et n'est pas très fort. Si vous voulez en faire un fort carrière, passez votre chemin, je n'attends pas ça. Ce n'est pas non plus une forte tête. Il est torturé et jaloux de sa soeur. La relation avec celle-ci est très complexe d'ailleurs. Ils s'aiment, mais Hope s'en éloigne, car il a toujours été ignoré de son père au profit de Arya déjà et ensuite, parce que leurs opinions politiques divergent. C'est vraiment une relation difficile à vivre car aucun ne montre les sentiments qu'il a pour l'autre et tout les sépare. Peut-être qu'un élément pourra les rassembler ? (Les jeux ?) ça semble peu probable. Quelque chose a été brisé entre eux, il faut bien le comprendre.

Bon, je pense avoir fais le tour. Inutile d'en dire trop, car je pense que l'essentiel est là. Donc voilà, si vous prenez mon scénario, je serai une femme comblée et je vous jure presque fidélité et des rps à la folie, jusqu'à la fin de vos jours, donc n'hésitez pas

Et vous aurez un kick gratuit ça ne se refuse pas Arrow


• • • • • • • • • • • • • • • • •


COME AWAY TO THE SLAUHTER
We are calling to you. Come away little lamb come away to the water, Give yourself so we may live anew. Come away little lamb come away to the slaughter, To the ones appointed to see this through. We are coming for you. C'est le premier vrai baiser que nous échangeons. C'est le premier vrai baiser qui me donne envie d'un autre. ARYA&CASTIEL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M) PETERS evan ➸ district 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) EVAN PETERS - petit frère, pris.
» Evan Blake
» District 31
» Baptème Evan
» Opération d'Evan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
catching fire :: 
les règles de panem
 :: les prédéfinis des membres
-