AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM OUVERT
n'hésitez pas à incarner un membre des familles jouables !

Partagez | 
 

 (M) SHARMAN daniel ➸ district 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
district 2 ❖ masonry
➸ MESSAGES : 102
➸ LOCALISATION : certainement près de la Noix.
➸ EMPLOI : sans emploi, entraînée en vu des jeux.
➸ ICI DEPUIS : 02/12/2012

MessageSujet: (M) SHARMAN daniel ➸ district 13   Jeu 6 Déc - 20:17



castiel rowle
if we burn, your burn with us
19 ANS - DISTRICT TREIZE - ANTI-CAPITOL

Est-ce que vous vous accommodez du système gouvernemental en place ➸ Pas maintenant et certainement jamais. Castiel a toujours hurlé ses convictions, mais quand il avait encore de la famille, il restait dans l'ombre autant que possible, pour les protéger. Maintenant qui lui reste uniquement sa petite soeur Rose et qu'il estime être à l'abri, Castiel se bat, contre lui, mais contre le Capitole et tous ceux qui le soutiennent, même Arya. Pour lui, le combat ne fait que commencer et si le treize n'est pas synonyme d'une vie heureuse, c'est au moins la sureté et la garantie de manger, d'avoir un lit chaque soir.
Avez-vous participé aux Jours Sombres, de quelques façons que ce soit ? Chez les révoltés ou le Capitole ? ➸ Castiel a vu la révolte comme le moment de changer de sa misérable vie. Il est le fils bâtard d'un pacificateur pro-capitole et a subi cette condition pendant des années. En voyant la révolte, il a levé les armes et a cherché à participer au renversement de la Noix, en vain. Lors de cette tentative, il a rejoint les soldats du treize lors de l'assaut de la Noix, mais celle-ci a échoué. Blessé, il a été transporté au treize. Son intervention fut légère, car il se prit un impact d'obus. Il se réveilla quelques jours plus tard en apprenant la mort de Tysson, son frère ainé et celle de sa mère, Astoria. Il ne restait plus que lui et sa soeur cadette, Rose.
Venez-vous d'un milieu favorisé ou non ➸ Du tout. Castiel n'a jamais été un favorisé. Il a d'ailleurs tout fait tâche au district 2. Tout est du à sa mère, sa naissance. Sa mère, Astoria Rowle a eu un enfant très tôt avec un homme qu'elle aimait. Malheureusement, ce-dernier décéda d'une maladie fulgurante et laissa à Astoria, rien du tout, si ce n'est, des dettes. De cet union naquit un fils, Tysson. Dans la maison délabrée, elle devait trouver une solution et essaya de séduire un des nombreux pacificateurs. Il s'appelait Vesper et elle coucha avec lui, à plusieurs reprises alors que Tysson avait quatre ans. De cette adultère, car Vesper était marié, restait de l'argent. Astoria en était forcée à se prostituer. Elle tomba enceinte de Castiel et à partir de ce moment, Vesper cessa de la voir. Il préférait conserver ce mariage. L'enfant fut considéré comme une abomination. Toujours vu comme une calamité, une sale graine, une vermine. Astoria tomba enceinte six ans plus tard, d'une petite fille Rose,à la suite d'une nuit avec un homme riche encore une fois. La honte s'était installée sur les Rowle et malgré le travail de maçon de Tysson, la famille vivait pauvrement, dans une maison en ruines et au plafond troué.
Que pensez-vous des Hunger Games ➸ Castiel n'est pas concerné, mais les Jeux symbolisent pour lui, la méchanceté et la haine du Capitole. C'est injuste et c'est pour ça qu'il faut le réduire à néant. Une abomination et malgré son état physique affaibli, le jeune homme veut empêcher ceci. Il essaie de faire entendre sa voix au treize, mais il est trop petit, pas gradé, malgré son engagement comme soldat.
Quel est votre rêve inavouable ➸ Ce rêve peut paraître utopiste, stupide et immature, mais Castiel voudrait simplement que sa famille soit là. Même si Tysson et sa mère sont décédés, des mains du Capitole, il voudrait pouvoir les ramener à la vie, mais c'est impossible, bien sûr. Il souhaiterait aussi que Arya soit à ses côtés, contre le Capitole, mais... Impossible aussi.
Êtes-vous déjà allé en dehors de votre district ? Si oui, où et pourquoi ➸ Avant son arrivée au district treize, jamais Castiel n'avait vu ailleurs que son district. Il était au courant de la misère qui jonchait les rues chez certains districts, mais il ne l'a jamais vu de ses propres yeux. Pour lui, la pauvreté était le symbole de sa maison, pas le reste puisque les ruelles du deux sont propres et entretenues. En arrivant en treize, Castiel a pu apercevoir une autre vie, plus stricte, moins pauvre, pas pour autant plus heureuse.
Aimez-vous votre profession ➸ Castiel enchaînait les petits boulots, rien de bien sérieux quand il était au district deux. Depuis qu'il a rejoint le treize, il s'est engagé comme soldat pour combattre le Capitole, mais Aryn Hayes et ses conseillers ne veulent pas agir en ce moment. Castiel se demande donc à quoi consiste son rôle, si ce n'est une suite d'entraînement. Il veut agir et vite !


all stories are not good to be told.
« C'était un garçon a l'aspect maigrichon, mais grand. On pouvait penser que tous les mois, il prenait dix centimètres. Déjà, je me sentais petite à côté de lui. Les épaules carrées et le visage pâle, il faisait souvent des grimaces en classe pour amuser la galerie. Il aimait être le centre des attentions, juste pour montrer qu'il existait. Mais il était aussi la cible favorite des professeurs qui n'hésitaient pas à le discriminer. Bâtard qu'on l'appelait. Certains parents s'indignaient de sa présence, comme les miens. Moi, je le trouve plutôt énigmatique, ce beau garçon. J'aime bien son prénom, Castiel, mais je sais aussi qu'il est le fils indigne d'un Pacificateur. C'est triste. Il vit au nord du district, dans une vieille maison à l'aspect repoussant. J'ai déjà rencontré son frère, Tysson. Mon père ne l'apprécie pas. Le garçon a quelque chose d'attirant, comme un aimant. En classe, j'ai sans cesse envie de le regarder, mais il m'a déjà surpris, alors je détourne le regard, l'air sévère, les lèvres pincées, pour lui prouver que je n'ai aucune importance à lui donner, alors que c'est faux. Je suis bonne menteuse, par chance. Je me souviens d'un jour où j'ai osé le regarder un peu trop intensivement dans la cour de récréation. Il s'est approché de moi et m'a demandé si j'avais un problème avec lui. J'ai répondu non, je voulais dire en fait que je le trouvais fascinant, mais que je ne savais pas l'expliquer. » extrait du journal intime de Arya Le garçon aimant.

Voici une petite introduction pour intégrer l'histoire. Je vais faire simple, je vais laisser les éléments libres, mais en vous indiquant le fil conducteur à suivre. N'hésitez donc pas à y intégrer des éléments pour vous approprier pleinement le personnage de Castiel, à le compléter :

Castiel est le fils de Astoria Rowle, une femme qui a tout perdu et qui a été forcé de se prostituer pour permettre à ses enfants de manger.
Castiel est le fils bâtard d'un pacificateur du district 2, Vesper.
Il a une petite soeur, Rose a qui il tient beaucoup.
Castiel a toujours subi la discrimination des gens, de par son nom et l'origine de sa naissance.
Il est l'un des rares défavorisés du district 2.
Il a quitté l'école tôt pour enchaîner des petits boulots à droite, à gauche.
Castiel a toujours revendiqué sa haine du Capitole, mais ne le disait pas fort, à cause de sa famille.
Lors du début des révoltes, il a réussi à rejoindre les rangs du district 13 avec son frère. Ce-dernier est mort pendant l'échec de l'assaut de la Noix. Castiel a terminé blesser pour un éclat d'obus et fut emmené par le district 13 pour être soigné. Sa soeur l'accompagna, sa mère fut tuée au 2.
En se réveillant eu 13, Castiel comprit qu'il était le seul survivant de sa famille avec sa soeur. Il fut suivi par un spécialiste pour s'en remettre, mais sombra dans une sorte de démence et dépression.
Il a envie de faire payer au Capitole ce qui s'est passé. Il s'est engagé comme soldat.


we all need somebody.
12 ANS - Le petit garçon plissait les yeux. Il soupirait et regarder le grand arbre dans la cour de récréation. Les autres enfants lui répétaient qu'il était incapable de grimper, mais il avait envie de leur prouver l'inverse. Il retroussa ses manches et prit son courage à deux mains pour attraper une branche. Dans la petite foule qui s'était rassemblée, une silhouette apparue en se frayant un chemin vers le garçon. L'individu était petite, d'une tête que celui qui voulait grimper. Elle avait deux couettes blondes et des yeux mélancoliques. Elle posa sa main sur le bras du garçon en hochant négativement la tête. « Ne fais pas ça. Tu vas te blesser. » lança la petite fille, préoccupée. « Non. Je suis aussi fort que toi ! Tu crois que c'est parce que je suis pauvre ? Pousse-toi ! » répondit l'enfant en commençant à grimper. La fille fronça les sourcils et s'éloigna de la foule. Quel crétin il était ! Elle s'en faisait pour lui et il la repoussait ? Elle mit ses mains dans ses poches et ravala sa colère. Elle ne voulait même pas le regarder. Il était bête, il tombait dans le piège des autres, il devrait éviter d'y répondre, plutôt non ? Crack. On entendit la branche céder sous le poids de l'enfant. Il n'était pas gros, au contraire, mais il en fallait pas beaucoup. Celui-ci tomba au sol, sous les rires de l'assistance. La fillette arriva en courant et regarda celui qu'elle avait prévenu quelques instants plutôt. Il se pencha sur son poignet. « Une entorse, ce n'est rien. Tu vois, je te l'avais dis. » répliqua-t-elle avant de se lever. « Vous allez cesser de rire ? Vous n'avez rien de mieux à faire, bande de crétins ! » cracha-t-elle, agacée. « Comment t'appelles-tu ? » demanda l'enfant en se tenant le poignet, l'air penaud. « Arya. Arya Hawkins. Viens, allons voir la maîtresse. » « Moi, c'est Castiel. Castiel Rowle. Ma mère a raison... » dit-il en marquant une pause. Dans un effort, il se hissa sur ses jambes. La douleur dans son bras. « Il faut toujours écouter une femme. » Arya haussa un sourcil et le jeune homme arriva à lui

(...)

17 ANS - Castiel chercha les oeufs dans le poulailler. Il avait trois poules et c'était une bonne chose. Il dénicha deux oeufs et un cassé. Il soupira et retourna vers chez lui avant de voir une silhouette familière. Chaussée de braies en cuire et d'un gilet long, gris, Arya s'approcha, le sourire sur les lèvres. Ils venaient de deux mondes différents, mais ils étaient d'excellents amis. Elle le voyait comme un frère, un confident, celui à qui elle pouvait tout dire et lui, il avait une amie sincère, malgré le niveau de vie qui les séparait, comme un gouffre. « Tu ne devrais pas t'entraîner avec ton père ? » lança le jeune homme avec un léger sourire aux lèvres « Ce-matin. J'ai quartier libre là et je venais voir comment tu allais. » Castiel esquissa un sourire avant de s'approcher vers la porte d'entrée. Il l'ouvrit et l'invita à le suivre. Arya ôta ses chaussures. La maison était une ruine encore fonctionnelle et c'était un vrai changement avec son mode de vie. Arya se sentait vraiment favoriser et elle en avait un noeud à l'estomac. Elle pinça ses lèvres et suivit son ami dans ce qui semblait être la cuisine. La pièce était étroite, mais propre. Astoria, la mère de Castiel, était une véritable maniaque et elle voulait que ce taudis soit une perle. Le jeune homme posa les deux oeufs dans un petit panier, avec les autres avant de se laver les mains. L'eau noircissait sous la terre. Les ongles reprenaient un aspect blanc. Arya observa son ami. Il avait toujours vu son amie comme quelqu'un de franc, parmi la majorité des favorisés. Pour elle, c'était normal et le Capitole était nécessaire, pas pour lui. Tous les opposés et pourtant, ils étaient là. Depuis leur douze ans, ils traînaient toujours ensemble. Arya aimait passer son temps avec ce garçon, le rejeté du district, pas parce qu'il était comme ça, mais parce qu'il bravait les interdits. Il lui permettait d'être véritable elle, chose qu'elle ne pouvait pas être en présence des autres et surtout pas, avec sa famille, son père. Castiel était le moyen de voir le vrai visage de Arya, plus complexe qu'une simple pro-capitol suivant l'idéologie de sa famille. « Tu serais partant pour une petite virée hors du district ? Enfin, dans les montagnes ? » demanda la jeune femme, impatiente. « Oui. Mais pas plus de deux heures, je dois rentrer avant ma soeur, je dois faire à manger. » répondit-il en prenant son habituel petit couteau. C'était une lame fine, qu'il prenait soin d'affûter avec un manche en bois vernis noir. Son objet fétiche, disait-il. « Bien. Allons-y alors, par contre, pour la survie de ta soeur, évite de confondre à nouveau le sel et le sucre. » Et la porte de la maison se referma, dans un éclat de rire collectif.

(...)

17 ANS - Castiel lança une pierre loin dans le paysage. Il laissa échapper un bref sourire, les mains dans les poches. Arya s'approcha en regardant le soleil entrain de disparaître derrière la montagne voisine. Ils aimaient se retrouver là, juste loin de tout, pour parler, rire et sans être espionné. Ils n'avaient pas besoin de plus pour être heureux. Castiel pouvait être loin de ceux qui le détestaient pour son nom et sa naissance, Arya n'avait pas le poids de son père sur elle. Mais ils étaient déjà tard et il fallait rentrer. Le jeune homme avait déjà dépassé son temps de sortie. Rose devait l'attendre chez eux et elle avait faim. « Allons-y. » dit-elle avec un léger sourire. Ensemble, ils prirent un petit sentier en pente raide pour couper la montagne et atteindre le district rapidement. Grâce à son nom, Hawkins, Arya, pouvait venir ici facilement et faire passer son ami avec elle. Ces escapades, une fois toutes les deux semaines si possible, étaient un bien fait pour eux. Quelque chose qui leur permet de se libérer de leurs vies, respectivement contraignantes, à un degré différent. C'était un exutoire, un échappatoire et ils ne pouvaient pas s'en passer. Moins d'une heure après, les deux comparses étaient revenus devant la maison de Castiel. Un mot était épinglé sur la porte. « Ma soeur est avec mon frère, Ty' et j'ai la maison pour moi. » lança-t-il avec un léger sourire. Arya hocha la tête, prête à répondre avant que des voix ne se lèvent plus loin. Un groupe d'anciens écoliers de l'école fréquentée par Rowle était à quelques mètres. « Hawkins, tu traînes avec un bâtard maintenant ? Tu n'as pas honte !? » A ces mots, Castiel serra le mot dans sa main. Il fronça les sourcils et descendit les quelques marches devant sa maison pour foncer sur eux. Arya l'arrêta, faisant barrage. « Laisse. Ce sont des idiots. » Castiel soupira et les laissa s'éloigner. Il repoussa son ami. La colère montait en lui, il avait envie d'exploser. « Ne les écoute pas. » « Ils ont raison ! Pourquoi tu restes avec moi ? Pourquoi ? Je ne suis qu'un bâtard ! Une honte à ce district, au Capitole que tu aimes tant ! Alors pourquoi ? » il bouillait au fond de lui, il sentait ses mains trembler. Arya posa son regard sur lui et ne savait pas quoi répondre. Elle plissa les yeux. Comment lui dire que sans lui, sa vie n'avait pas de sens ? Quelle était morne, sans saveur ? « A plus tard, Arya. » lâcha-t-il en détournant le chemin. « Non ! » La jeune femme l'attrapa et approcha son visage du sien. C'était comme si elle ne se contrôlait pas, non voulu. Elle croisa son regard et déposa ses lèvres sur les siennes pour un bref baiser. Comme une caresse bien trop furtive. Castiel la dévisagea avant d'y revenir. De s’emparer de ses lèvres avec insistance et un désir bien profond. C'était le premier vrai baiser qu'ils échangeaient et c'était le premier vrai baiser qui leur donnait l'envie d'en partager d'autres. « Viens... » dit le jeune homme en lui prenant la main. Il ferma la porte de chez lui. Ils étaient dans leur monde, oubliant le reste. Arya prolongea le baiser, lui dévorant les lèvres. Elle appuya son visage contre le sien, glissant timidement sa langue pour jouer avec celle de son ami - futur amant ?. Castiel enlaça la jeune femme d'une étreinte vive. Il sentit la chaleur l'envahir, un frisson parcourir avant de glisser ses mains sous le gilet de Arya, de les balader le long de son corps. L'un comme l'autre, ils laissaient parler leur pulsion, plus que la raison.


(...)

18 ANS - Des flocons s'éparpillaient sur le bonnet de Arya. Elle restait silencieuse, muette. Le mutisme se prolongea de longues minutes. Elle observait les pacificateurs traverser pour se diriger vers la Noix, afin de la protéger de l'assaut des révoltes. En moins de quelques semaines, le paysage de Panem avait changé. La révolte avait éclaté. D'abord, dans les districts les plus pauvres, puis ici aussi. Peu étaient ceux qui voulaient faire naître la rébellion au sein du deux, mais ils étaient là tout de même. La jeune femme commença à marcher rapidement dans la neige. Elle recouvrait d'un blanc manteau le sol. Il arriva devant une maison délabrée qu'elle connaissait bien. Là, Castiel sortait, arnaché d'une veste en peau de mouton et de son traditionnel couteau. « Castiel ? Où vas-tu ? » elle craignait la réponse, à vrai dire. « Je vais essayer de rejoindre le treize pour participer à la révolte. Il est temps que le Capitole tombe. » expliqua le garçon en enfilant une écharpe trouée, sans cacher ses intentions. « Ne fais pas ça, je t'en pris. Pense à ta soeur... Ton frère, ta mère, ta famille ! Pense à moi... » Arya déposa sa main sur le torse de son ami - et amant, mais ce-dernier la retira, le regard désolé; « Non. Tysson me rejoint aussi. Nous allons vaincre. Arya, c'est le moment de se battre ! » dit-il en s'éloignant déjà de la maison. « Et puis ma mère et Rose sont en sécurité. » « Ca n'aboutira pas ! Tu parles comme mon frère ! » Castiel se retourna et la fixa. Il fronça légèrement les sourcils. « Si on n'essaie pas, on ne saura jamais. » Ce n'était pas faux, mais elle avait peur pour lui. « Reste avec moi ! » c'était égoïste, vraiment et elle en avait confiance, mais elle ne voulait pas le voir partir. « Arya... Nos routes se croisent, mais jamais ne prennent le même chemin ensemble. » dit-il en disparaissant au loin. Alors c'était ça ? Il balaya leur histoire, leur relation et les moments passés ensemble sous les draps comme ça ? Pour une révolte ? Arya donna un violent coup de pied dans la neige avant de hurler, de l'insulter, mais il était déjà loin. Elle se laissa tomber et étouffa un sanglot. Jamais plus, elle n'allait le revoir et elle n'avait même pas réussi à lui avouer la véritable nature de ses sentiments.








• • • • • • • • • • • • • • • • •


COME AWAY TO THE SLAUHTER
We are calling to you. Come away little lamb come away to the water, Give yourself so we may live anew. Come away little lamb come away to the slaughter, To the ones appointed to see this through. We are coming for you. C'est le premier vrai baiser que nous échangeons. C'est le premier vrai baiser qui me donne envie d'un autre. ARYA&CASTIEL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 2 ❖ masonry
➸ MESSAGES : 102
➸ LOCALISATION : certainement près de la Noix.
➸ EMPLOI : sans emploi, entraînée en vu des jeux.
➸ ICI DEPUIS : 02/12/2012

MessageSujet: Re: (M) SHARMAN daniel ➸ district 13   Ven 7 Déc - 17:08


scénario terminé, attendu et libre !

Mon cher Castiel est enfin terminé et a hâte d'être pris par une âme charitable ! Alors, sachez que le pseudo est négociable, mais j'adore le prénom Castiel, donc bon, si vous pouviez le garder, puis il est beau ! ça m'arrangera What a Face SHARMAN est difficilement négociable, car je l'aime beaucoup et il correspond parfaitement à cette image que j'imagine et que j'ai essayé de faire ressortir pour le scénario. Mais je peux comprendre que l'on aime pas et si vous voulez changer, pourquoi pas, mais je suis trèèès sélective, donc je garde un droit de véto je ne pourrai pas jouer ce genre de lien avec quelqu'un qui incarne une célébrité que je n'apprécie pas j'espère que vous comprenez. Je cherche une personne motivée, bien sûr, sachant écrire dans un français correct et disponible, ayant l'envie de faire développer Castiel avec Arya et aussi personnellement car il y a plein de possibilités avec lui

Plus sérieusement maintenant, le lien est évolutif. Comme vous pouvez le voir, Castiel et Arya se sont quittés sur cette note et Arya ignore si il a survécu. Elle le pense même morte la pauvre Arrow hors, Castiel a terminé au 13 et se demande si il pourra revoir Arya, mais il sait aussi que c'est une carrière, donc que doit-il penser ? J'imagine qu'ils pourraient communiquer par lettre au départ, ou quelque chose de secret car ils ne peuvent pas se voir, mais tout ça, on peut en parler entre nous. Je suis ouverte à toute proposition donc n'hésitez pas ! Ce n'est est très important pour ma Arya, car loin d'être une carrière stéréotypée, elle est plus complexe que ça et son souffle de vie, c'est ce garçon qui a un effet attractif sur elle.

Je construirai un temple en nutella avec des petits dragibus à la personne qui voudra bien incarner mon Castiel

• • • • • • • • • • • • • • • • •


COME AWAY TO THE SLAUHTER
We are calling to you. Come away little lamb come away to the water, Give yourself so we may live anew. Come away little lamb come away to the slaughter, To the ones appointed to see this through. We are coming for you. C'est le premier vrai baiser que nous échangeons. C'est le premier vrai baiser qui me donne envie d'un autre. ARYA&CASTIEL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 13 ❖ nuclear
➸ MESSAGES : 57
➸ LOCALISATION : dans le treize, six pieds sous terre.ancien habitant du deux.
➸ EMPLOI : soldat résistant, en entrainement dans le treize.
➸ ICI DEPUIS : 07/12/2012

MessageSujet: Re: (M) SHARMAN daniel ➸ district 13   Ven 7 Déc - 17:52

Ton scénario est juste parfait. Donc me voilà, puis je garde Sharman parce que
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
district 2 ❖ masonry
➸ MESSAGES : 102
➸ LOCALISATION : certainement près de la Noix.
➸ EMPLOI : sans emploi, entraînée en vu des jeux.
➸ ICI DEPUIS : 02/12/2012

MessageSujet: Re: (M) SHARMAN daniel ➸ district 13   Ven 7 Déc - 18:01

Spoiler:
 

JE T'AIME
Merci, merci merci ! vraiment
Si tu as la moindre question, mp moi, je suis tout à toi
J'ai hâte de lire ta fiche

• • • • • • • • • • • • • • • • •


COME AWAY TO THE SLAUHTER
We are calling to you. Come away little lamb come away to the water, Give yourself so we may live anew. Come away little lamb come away to the slaughter, To the ones appointed to see this through. We are coming for you. C'est le premier vrai baiser que nous échangeons. C'est le premier vrai baiser qui me donne envie d'un autre. ARYA&CASTIEL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (M) SHARMAN daniel ➸ district 13   

Revenir en haut Aller en bas
 

(M) SHARMAN daniel ➸ district 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (m/libre) DANIEL SHARMAN
» Daniel Beaupain.
» Présentation Daniel Lefèvre
» Daniel Tammet
» Daniel BALAVOINE 20 ans deja...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
catching fire :: 
les règles de panem
 :: les prédéfinis des membres
-